Dans la civilisation coréenne, la danse occupe une place importante. Si certaines sont juste divertissantes, d’autres par contre restent mystérieuses et ne se pratiquent pas par tout venant. Découvrez dans cet article trois danses traditionnelles qui ont le pouvoir de séduire les divinités de en Corée.

Les danses bouddhistes, l’expression du sacré

En Corée, les danses bouddhistes font toujours parler d’elles pour leur caractère sacré. En effet, si les origines du bouddhisme remontent en Chine, il reste une religion très pratiquée dans plusieurs royaumes de la Corée au point de générer des cérémonies rituelles de tout genre. Généralement, les danses en question sont exécutées lors des sites mémoriaux funéraires. Elles sont considérées comme des offrandes aux dieux pour guider les âmes des morts vers le ciel. Du coup, les danses bouddhistes ne sont pratiquées que par une catégorie de personnes.

Les danses chamaniques, la célébration des dieux

Ces danses sont les plus anciennes de la civilisation coréenne. Elles consistent à présenter des offrandes, composées généralement de nourritures, boissons, fleurs, etc, aux dieux ainsi qu’aux esprits. L’objectif de ces danses qui peuvent durer plusieurs jours, est d’attirer les divinités à descendre pour se régaler des offrandes histoire d’apaiser leur colère contre les populations. L’occasion est aussi saisie pour les divertir avec des chants élogieux exécutés par un chamane. La descente des dieux se remarque par une transe qui attaque le chamane s’exprimant en langage des divinités.

La danse au foulard, la riposte aux esprits maléfiques

En ce qui concerne la danse au foulard, elle est un rituel d’exorcisme contre les mauvais esprits. Elle est également pratiquée exclusivement par un chamane qui formule des prières pour ébranler l’esprit de la personne possédée en vue de le délivrer des nœuds des esprits maléfiques. La danseuse termine entre en transe pour communier avec les divinités pour adresser des louanges, afin de bénéficier de leur faveur. La particularité ici, c’est que les spectateurs peuvent se joindre à elle pour exécuter la danse pour maximiser son pouvoir.